Vilaines fées

21072007

Avant la fée du bonheur

N’envelopper de sa chaleur

Mais elle a disparue

Et de chaleur il n’y a plus.

C’est ça sœur, La fée des pleures

Qui hante mon cœur

Et doucement me refroidi

Dans les profondeurs de la nuit

Une nouvelle fée est de la partie

Cette vilaine fée, la fée mélancolie

Qui doucement pénètre dans mon lit

Et d’un baiser me refroidi.

Je suis gelée j’ai froid

Je ne peux fermé les yeux devant tant d’effrois

Et me voila encore une fois

Plonger dans le plus profond des désarrois.

Dois je mourir

Pour vous fuir.




beauté

5022007

La beauté extérieure attire, la beauté intérieure retient à jamais




ANAIS : Mon coeur, mon amour

2022007

Image de prévisualisation YouTube

 

Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur {x2}Ca dégouline d’amour,
C’est beau mais c’est insupportable.
C’est un pudding bien lourd
De mots doux à chaque phrases :

« Elle est bonne ta quiche, amour »
« Mon coeur, passe moi la salade »
Et ça se fait des mamours,
Se donne la becquée à table.

Ce mélange de sentiments
Aromatisé aux fines herbes
Me fait sourire gentiment
Et finalement me donne la gerbe !

Je hais les couples qui me rappellent que je suis seule !
Je déteste les couples, je les hais tout court !
Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur {x2}

C’est un épais coulis
Ca me laisse le cul par terre
Autant de mièvrerie
Nappée de crème pâtissière

« Coucou qu’est ce que tu fais mon coeur ? »
« La même chose qu’y a une demie heure…  »
« J’ t’ai appelé y a cinq minutes mon ange mais ça répondait pas…
Alors j’ t’ai rappelé… pour la douzième fois de la journée…
En niquant tout mon forfait…
Mais qu’est ce que tu fais mon adoré ?
Ouais je sais on se voit après…
Non c’est toi qui raccroches… Non c’est toi…
Non c’est toi qui raccroches… Non c’est toi…
Non c’est toi… C’est toi … Bon d’accord je te rappelle…  »

Je hais les couples qui se rappellent quand je suis seule !
Je déteste les couples, je les hais tout court !
Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur {x2}




pour toi mon amie

14012007

Ma vie semblabler bien amer
Semblable a un désert
Je marcher vers l’horizon
Je marché vers ma perdissions

Mais sous la voûte étoilée
J’ai vu une petite étoile tombée
Elle était toute fluette
Et semblé avoir perdu la tête

Elle m’a dis qu’elle n’arrivé plus a brillé
Pour l’être qu’elle aimé
Alors on s’est mis à parler
Et tout doucement on c’est confié nos secrets

Et je l’ai vu doucement se remettre a brillé
Même si ce n’était pas gagné
Mais doucement elle c’est rapproché
De son être tant aimé

Et moi je me suis remis a marché
Vers je ne sais qu’elle destiné
Mais au de dessus de moi
Une petite étoile marchée avec moi

Et je sais que si je veux lui parler
Elle sera toujours la pour m’écouté




tendresse

7012007

 

Si tu demandes de la tendresse
Je te couvrirais de caresse
Si tu demandes d’être attentionné
Je te couvrirais de baiser

Si tu demandes un bisou
Je te le ferais dans le coup
Si tu demandes une caresse
Je la ferais sur tes fesses.

Si tu demandes l’amour
Je te le ferais nuit et jour
Si tu demandes d’être aimant
Je serais le meilleur des amants

Si tu demandes d’être avec toi
Je serais la et tu pourra compter sur moi
Et si tu demandes de t’aimer
Je me donnerais sans compter







Adrien Brody addiction |
le chat qui fume |
rézZzOoOlutiOoNn |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ondine992
| ma vie
| Ds m@ BuLLe...